Les deux scènes

Les deux scènes

Rizhome, le blog des 2 scènes

Rizhome, le blog des 2 scènes Le blog des 2 scènes

Sortie de l’album Les Quatre saisons de Nicolas Bacri - Orchestre Victor Hugo Franche-Comté

Enregistré avec l’Orchestre Victor Hugo Franche-Comté en février 2015 à Besançon, l’album Les Quatre saisons de Nicolas Bacri est sorti vendredi 29 avril.

Auteur de plus d’une centaine d’œuvres, Nicolas Bacri sort Les Quatres saisons, un nouvel album de concertos pour hautbois, violon, alto et violoncelle. Lors de l’enregistrement à l’Auditorium du Conservatoire du Grand Besançon en février 2015, le compositeur s’est entouré de l’Orchestre Victor Hugo Franche-Comté - dirigé par Jean-François Verdier - et de quatre solistes de renommée: son ami de longue date François Leleux, l’un des hautboïstes les plus doués de sa génération, ainsi que Valeriy Sokolov au violon, Adrien La Marca à l’alto (Victoire de la musique 2014) et Sébastien van Kuijk au violoncelle.

Désireux de faire découvrir au public des œuvres nouvelles, Jean-François Verdier a été séduit par le caractère de la musique de Nicolas Bacri: « Nicolas n’écrit pas dans un courant de mode ou de pensée, mais en-dehors de toute obligation », explique-t-il. L’Orchestre Victor Hugo Franche-Comté a joué et enregistré en première mondiale l’intégralité du cycle des Quatre Saisons, aux côtés du compositeur déjà nommé cinq fois aux Victoires de la Musique Classique.

Le nouveau disque est l’aboutissement de plus de dix d’années de travail et de construction de l’œuvre. À la demande de François Leleux, Nicolas Bacri compose pour son ami deux double-concertos entre 2000 et 2005: Musica concertante (ré-intitulé par la suite Concerto nostalgico), pour hautbois, violoncelle et orchestre à cordes (avec Natalia Gutman), puis Concerto amoroso, pour le hautboïste et sa compagne violoniste Lisa Batiashvili. L’ambiance, les tons et les rythmes qui se dégagent de chacun de ces deux concertos rappellent au compositeur l’atmosphère des saisons. L’idée lui vient alors d’associer Concerto nostalgico à l’automne et Concerto amoroso au printemps. Entre 2009 et 2011, il termine son cycle des saisons en créant Concerto tenebroso pour alto et hautbois (l’hiver) puis l’éclatant Concerto luminoso (l’été), qui réunit les quatre instruments utilisés pour les trois autres saisons.

_______________________________

L'album est distribué en France et à l’étranger par Harmonia Mundi.
En vente à la fin des concerts de l’Orchestre Victor Hugo et disponible sur le site du label Klarthe Records: www.klarthe.com

Ajouter un commentaire