Les deux scènes

Les deux scènes
Bonnie and Clyde

Bonnie and Clyde

ARTHUR PENN
1h50, Etats-Unis, 1968

avec Warren Beatty, Gene Hackman, Faye Dunaway

En plein coeur de l'Amérique des années 30, victime de la Grande Dépression, l'odyssée sanglante de Bonnie Parker et de Clyde Barrow défraya la chronique par leurs braquages audacieux et leurs meurtres sordides.La fuite effrénée de ce couple légendaire poursuivi par toutes les forces de police du pays se terminera dans le sang.

--------------------------

Documents pédagogiques et pistes de travail 

--- nous disposons d'une conséquente bibliothèque cinéma ainsi qu'une dévédéthèque (avec entre autres les films de notre programmation) et nous vous invitons à y emprunter des documents pour travailler autour des films (possibilité d'envoi postal de DVD). Merci de nous contacter !

--- télécharger le texte sur l'accompagnement pédagogique de Lycéens et apprentis au cinéma de Thierry Méranger

--- télécharger le livret pédagogique pour les enseignants et la fiche élève 
--- voir les ressources pédagogiques sur le site Image

--- voir la bande annonce

--- voir le dossier thématique de la Bibliothèque du Film sur le Road movie

--- se plonger dans le passionant cours en ligne d'initiation au vocabulaire de l'analyse filmique réalisé par CICLIC

--- le vivifiant portrait d'Arthur Penn par Blow up

--- l'entretien avec Arthur Penn, toujours par Blow up, ses liens avec la Nouvelle Vague

-------------------------

La critique d'Aurélien Ferenczi, Télérama

 

Une jolie serveuse suit un mauvais garçon pour l'exécution d'un hold-up minable. De fil en aiguille, c'est-à-dire de larcins en meurtres, rejoints par quelques amis, ils forment le gang Barrow, poursuivi par toutes les polices d'Amérique...

David Newman et Robert Benton avaient écrit le script pour... François Truffaut ! Arthur Penn en tira une oeuvre légendaire qui mélange les genres avec un bonheur constant et s'appuie sur deux interprètes en passe de devenir des stars. La carrière fulgurante du gang Barrow est prétexte à une tragi-comédie sanglante et hétéro­gène, où Penn, sur des rythmes jazzy, ­reconstitue les Etats-Unis des années 30 à coups de fausses actualités et d'inter­mèdes burlesques. Le crépitement des mitrail­lettes et les corps criblés de balles sont au rendez-vous : en son temps, le film fit polé­mique, mais il est clair qu'il ne fait jamais l'apologie de la violence, étudiant sans fausse pudeur la place des armes à feu dans la société américaine.