Les deux scènes

Les deux scènes
Cinéma / Le mystère Clouzot/ L’ASSASSIN HABITE AU 21
  • Mardi 9 Janvier à 19h00
  • Mardi 16 Janvier à 20h30
  • Au Kursaal
  • Tarif de 2,50 à 5€

L’ASSASSIN HABITE AU 21

1H24, FRANCE, 1942

AVEC PIERRE FRESNAY, SUZY DELAIR, PIERRE LARQUEY

D’APRÈS LE ROMAN DE STANISLAS ANDRÉ STEEMANN

Un tueur en série sévit a Paris. Le commissaire Wens apprend que l’assassin séjournerait a la pension Mimosa. Il décide d’enquêter sur place.

Coup d’essai, coup de maître : L’assassin habite au 21, premier long métrage de Clouzot est une réussite totale. Une comédie policière au rythme vif, aux dialogues ironiques et à l’humour trés noir. Son film le plus léger, drôle et joyeux. Sous l’influence du cinéma expressionniste allemand (en particulier celui de Fritz Lang et de Friedrich Wilhelm Murnau), le film regorge de trouvailles visuelles, à l’image du premier meurtre, filmé en vue subjective, qui place le spectateur dans la peau du criminel. Servie par une distribution éblouissante, cette partie de Cluedo pose les bases du cinéma de Clouzot : le jeu des apparences, l’art du trompe-l’oeil et de la manipulation. Réjouissant.
David Mikanowski, Le Point

AVANT-PROGRAMME : «CLOUZOT, UN REGARD MODERNE» ,
présentation du réalisateur et des aspects parfois méconnus de son œuvre.

Durée : 8 min | Une production de l’AFCAE, Ricochets, Les Acacias, avec le soutien du CNC