Les deux scènes

Les deux scènes
Cinéma / Cinéma et histoire/ CHRIS THE SWISS
  • Lundi 1 Avril à 20h15
  • Mardi 2 Avril à 18h30
  • Jeudi 11 Avril à 16h30
  • Au Kursaal
  • Tarif de 2,50 à 5€

CHRIS THE SWISS

ANJA KOFMEL – 1H25, SUISSE, CROATIE, 2018

AVEC ANJA KOFMEL, HEIDI RINKE, JULIO CÉSAR ALONSO

Croatie, janvier 1992. En plein conflit yougoslave, Chris, jeune journaliste suisse, est retrouvé assassiné dans de mystérieuses circonstances. Il était vêtu de l’uniforme d’une milice étrangère. Anja Kofmel était sa cousine. Petite, elle admirait ce jeune homme ténébreux. Devenue adulte, elle décide d’enquêter pour découvrir ce qui s’est passé et comprendre l’implication réelle de Chris dans un conflit manipulé par des intérêts souvent inavoués.

C’est à la fois : une enquête passionnante, une réflexion sur les horreurs de la guerre, un thriller, un voyage initiatique entremêlé de séquences d’animation d’une beauté funèbre… La réalisatrice puise autant dans la palette de l’art que dans celle du documentaire pour tenter de percer les mystères de ce fantôme. On refait avec elle le chemin de la Suisse à Zagreb, on retrouve les lieux du dernier conflit couvert par « Chris », la guerre civile en ex-Yougoslavie. De témoignages en paysages encore hantés, le film reconstitue pas à pas le quotidien dément et téméraire des journalistes spécialisés, mais nous plonge aussi dans le bourbier complexe d’un grand trauma européen, où rien ni personne n’est épargné.
Reporter, aventurier, voire agent secret, personnage équivoque engagé dans une milice internationale pro-croate d’extrême droite, ou bien héros de l’info infiltré ? Qui était vraiment Chris ? De troubles vérités se révèlent, qu’Anja Kofmel ose frotter à son deuil et à son imaginaire, comblant les vides et déployant ses émotions grâce à de splendides cauchemars animés en noir et blanc. Comme dans les ténèbres de la mémoire.
Cécile Mury, Télérama