Les deux scènes

Les deux scènes
Cinema / Un crocodile dans mon jardin /

jeudi 4 mai à 10h à l'Espace - vendredi 5 mai à 10h à l'Espace - mardi 16 mai à 10h au Kursaal

Un crocodile dans mon jardin

écoles - mai - dès 3 ans

 

Co Hoedeman - 50 minCanada, 2003

Comme les tout-petits, Ludovic est curieux, aime jouer, se faire des amis, rêver à mille et une aventures et se faire câliner par sa maman. À travers quatre contes tendres et délicats, Ludovic prend les jeunes enfants par la main et leur raconte sa vie avec ses joies et ses peines : l’amitié, le deuil, la complicité, les fâcheries, la réconciliation…

-----------------------------------
Une Poupée dans la neige
Il neige. Un vent d'hiver souffle sur une chaumière habitée par une famille d'ours en peluche. Un petit ourson, Ludovic, rêve d'aller glisser dehors avec des amis. Hélas, il est encore trop petit. Ludovic se sent un peu seul. Mais il puisera dans le rêve et l'imaginaire des jeux merveilleux à partager avec un nouvel ami : une poupée animée de vie dont il fera sa complice. Sur une musique de Daniel Lavoie, le cinéaste Co Hoedeman nous invite à découvrir le mystère et la magie du monde de l'enfance grâce à une histoire pleine de charme et de tendresse sur la relation qui unit les enfants à leur jouet favori.

Un Crocodile dans mon jardin
C'est le printemps. Installé au jardin, Ludovic règne sur toute une ménagerie d'animaux en papier. C'est le jeu de la jungle. Dans son Afrique improvisée, Ludovic va de surprise en surprise jusqu'au moment où les animaux s'emparent du cadeau apporté par Maman. Quand ils cessent de lui obéir, Ludovic ne joue plus. Il claque la porte et boude. Mais les chicanes d'enfants ne durent jamais très longtemps. La réconciliation est toute proche surtout lorsqu'elle se fait autour d'une collation que l'on partage.

Des Vacances chez Grand-Papa
C'est l'été et Ludovic est invité à passer quelques jours chez son grand-père. Le petit ourson est heureux de retrouver grand-papa, mais il se rappelle avec tristesse que grand-maman n'est plus là. Une pièce remplie de souvenirs attire l'ourson qui, après un moment d'hésitation, décide d'y pénétrer. Le portrait de grand-maman est là, Ludovic l'étreint. Les visites au boudoir se multiplient et, petit à petit, le portrait s'anime. Ludovic peut l'embrasser, la serrer contre lui, mettre sa musique préférée et lui tendre la main pour une dernière valse... Une histoire attachante où l'émotion est mise en relief par la musique de Daniel Lavoie. Un grand moment d'intimité et de complicité entre un grand-père et son petit-fils qui apprivoisent tranquillement le deuil de grand-maman.

Un Vent de magie
C'est l'automne dans toute sa splendeur et le petit Ludovic s'amuse au parc. À sa grande joie, un autre ourson vient vers lui. Ludovic est content : «Il veut jouer avec moi!», pense-t-il. Il s'approche, mais l'ourson le renverse et s'enfuit. Ludovic n'est pas au bout de ses peines, car il sera victime du «malin» une seconde fois avant qu'un mignon ourson ne vienne à sa rescousse. Un geste simple qui, du coup, transforme l'univers du petit ourson en un vent de magie!