Les deux scènes

Les deux scènes
Cinéma / Pablo Larraín/ El Club
  • Lundi 27 Novembre à 18h30
  • Mardi 28 Novembre à 20h30
  • Au Kursaal
  • Tarif de 2,50 à 5€
mardi 28, suivi d'une conférence-débat autour de l'œuvre de Larraín par M. Alvarez et D. Soucy.

El Club

Pablo Larraín - 1h37, Chili, 2015

Dans une ville côtière du Chili, des prêtres marginalisés par l’Eglise vivent ensemble dans une maison. L’arrivée d’un nouveau pensionnaire va perturber le semblant d’équilibre qui y règne.

Après sa trilogie sous Pinochet, Pablo Larraín pose un regard extraordinairement singulier sur les déviances de l’Église et de ses prêtres qu’elle soustraie à la justice grâce aux « clubs ». On est très loin de la légèreté et de l’optimisme de No. Ici, tout est sombre, malade, corrompu. Le cinéaste chilien voile d’ailleurs l’image de filtres, tourne à l’aube ou au crépuscule et baigne l’ensemble dans un ou dans lequel le scénario maintient longtemps le spectateur. Et quand un coin de voile se lève, le malaise est vertigineux – à la hauteur des enjeux. Avec sa mise en scène hautement symbolique (les incroyables confessions face caméra ne sont que la part la plus forte d’une esthétique hantée par l’imagerie chrétienne), Larraín dénonce la corruption d’une institution, met la foi à l’épreuve, place des consciences torturées face à leurs actes. Pourtant, aucun damné n’est condamné. La morale, comme l’image, reste floue.
Vanina Arrighi de Casanova, Première

Marta Alvarez et Dominique Soucy sont maîtres de conférence, département d'espagnol et de Portugais à l'Université de Franche-Comté.