Les deux scènes

Les deux scènes
Cinéma / Cinémas d'Amérique Latine/ Les Filles d'avril
  • Mercredi 22 Novembre à 18h30
  • Vendredi 24 Novembre à 20h30
  • Au Kursaal
  • Tarif de 2,50 à 5€

Les Filles d'avril

Michel Franco - 1h45, Mexique, 2017

avec Emma Suarez, Ana Valeria Becerril

Valeria, 17 ans, est enceinte. Elle ne voulait pas que sa mère Abril, qu’elle n’a pas vue depuis longtemps, apprenne sa grossesse. Mais dépassée par ses nouvelles responsabilités, elle l’appelle à l’aide. Très vite, ce pourquoi Valeria ne voulait plus d’elle se manifeste à nouveau.

Solaire et presque trop calme, le film démarre comme une chronique sensible. Mais survient la colère de cette jeune fille à l’idée que cette mère débarque, et sa peur aussi. Évidemment, le film lui donnera raison. En toute connaissance du cinéma de Michel Franco (Despues de Lucia, Chronic) , roi de la provoc, on guette le revirement trash. Mais il faut croire que le réalisateur s’est assagi car le récit, tendu et étrange, a l’intelligence de rester à hauteur de ses personnages. Il préfère une sorte de névrose collective, de crise de nerfs gigantesque qui vire dans sa dernière partie  au thriller nerveux. Les Filles d’Avril est une sorte de Tout sur ma mère cinglé plutôt habile, un film de maternité contrariée qui tient le choc de la comparaison.
Renan Cros, Cinémateaser

Icône PDF Dossier de presse