Les deux scènes

Les deux scènes
  • Vendredi 12 Janvier à 18h30
  • Lundi 15 Janvier à 20h30
  • Mercredi 17 Janvier à 18h30
  • Au Kursaal
  • Tarif de 2,50 à 5€

GLORY (SLAVA)

KRISTINA GROZEVA & PETAR VALCHANOV - 1H40, BULGARIE, GRÈCE, 2017

AVEC MARGARITA GOSHEVA, STEFAN DENOLYUBOV

Tsanko trouve des billets de banque sur la voie ferrée qu’il est chargé d’entretenir. Plutôt que de les garder, l’honnête homme préfère les rendre à l’État qui en signe de reconnaissance organise une cérémonie en son honneur et lui offre une montre... qui ne fonctionne pas. Tsanko n’a qu’une envie : récupérer sa vieille montre de famille qu’on ne lui a pas rendue en échange de la nouvelle. Commence alors une lutte absurde avec le Ministère des Transports et son service de relations publiques mené par la redoutable Julia Staikova pour retrouver l’objet.

Dans cette farce tragicomique, la montre introuvable de Tsanko devient le symbole du gouffre qui sépare, de plus en plus, les humiliés des puissants. À l’image de cette responsable des relations publiques qui se fiche comme d’une guigne de ce bègue débile que le destin a mis sur sa route. Les malheurs de Tsanko intéresseraient bien un journaliste d’investigation, hostile au pouvoir en place, mais le comportement du cheminot gaffeur et maladroit l’exaspère, lui aussi. À quoi bon se battre pour un être aussi falot ? Il ne demandait rien à personne, et le voilà moqué, ridiculisé, rudoyé, battu. Les deux réalisateurs bulgares ont l’humour rosse et le vitriol particulièrement efficace. Ils ont, visiblement, des comptes à régler avec leur pays, héritier d’une longue histoire de passivité : le dernier à avoir secoué le joug des Turcs, le dernier à être demeuré fidèle au « grand frère » soviétique... Mais leur propos dépasse la Bulgarie : c’est le récit logique et fatal d’un cave qui, soudain, se rebiffe. D’un mouton enragé.
Pierre Murat, Télérama