Les deux scènes

Les deux scènes
Cinéma / Ciné Scènes/ LE PREMIER MOUVEMENT DE L’IMMOBILE
  • Vendredi 11 Octobre à 19h00
  • Au Kursaal
  • Tarif de 2,50 à 5€
SUIVI D’UNE RENCONTRE AVEC SEBASTIANO D’AYALA VALVA, réalisateur et PHILIPPE CORNUS, musicien

LE PREMIER MOUVEMENT DE L’IMMOBILE

SEBASTIANO D’AYALA VALVA – 1H21, FRANCE, 2019

AVEC MICHIKO HIRAYAMA, JOËLLE LÉANDRE, CAROL ROBINSON

Le souvenir d’enfance d’une musique terrifiante met le réalisateur en quête de son mystérieux aïeul, le compositeur Giacinto Scelsi. Déclarant ne pas être l’auteur de sa musique et la recevoir des divinités, Scelsi interdisait qu’on le prenne en photo et vivait reclus dans son appartement à Rome. Ici, vers la fin de sa vie, il enregistra ses mémoires et sa pensée sur des bandes magnétiques, qu’il demanda de ne rendre publiques que quinze ans après sa mort. Scelsi revient dans ce film, tel un esprit, sous la forme qu’il a toujours privilégiée : l’onde sonore.

C’est un film en immersion que nous offre Sebastiano d’Ayala Valva. Il nous fait vivre une expérience sonore, physique et spirituelle inédite en nous ouvrant les portes de l’univers surréaliste et radical de Giacinto Scelsi, véritable génie créateur du XXe siècle. Il nous emmène à Rome où Scelsi vivait retiré face au Mont Palatin, à Paris, en Sardaigne et jusqu’au cœur de la jungle du Guatemala à la recherche du son créateur de forme. Ce film finit par prendre la forme d’un hommage au legs de ce compositeur majeur du XXe siècle qui, fuyant la célébrité, disait de lui-même qu’il n’existait pas. Nous fêtons cette année les trente ans de sa disparition.
Radio France