Les deux scènes

Les deux scènes
Cinéma / Cinékino/ Les témoins de Lendsdorf
  • Jeudi 16 Mai à 14h15
  • Vendredi 17 Mai à 18h30
  • Lundi 20 Mai à 20h30
  • Au Kursaal
  • Tarif de 2,50 à 5€
PRÉSENTÉ PAR IDA HEKMAT JEUDI 16 & SUIVI D'UN DÉBAT LUNDI 20 MAI

Les témoins de Lendsdorf

AMICHAI GREENBERG – 1H34, AUTRICHE, ISRAËL, 2019

AVEC ORI PFEFFER, RIVKA GUR, HAGIT DASBERG-SHAMUL

Yoel est un historien juif orthodoxe, chargé de la conservation des lieux de mémoire liés à la Shoah. Depuis des années, il enquête sur un massacre qui aurait eu lieu dans le village de Lendsdorf en Autriche, au crépuscule de la Seconde Guerre mondiale. Jusqu’ici patientes et monacales, ses recherches s’accélèrent lorsqu’il se voit assigner un ultimatum : faute de preuves tangibles des faits, le site sera bétonné sous quinzaine…

Reprenant le credo du monumental Shoah de Claude Lanzmann, ce premier long métrage parvient par le truchement de la fiction à interroger la mémoire. À partir d’une trame classique du film-enquête, le réalisateur israélien, Amichai Greenberg, parvient avec sobriété et sérieux à dresser le portrait d’un homme obnubilé par sa mission au point de se confondre avec elle. Seul contre tous, y compris face à l’Histoire qui masque ses preuves, le chercheur (Ori Pfeffer, méconnaissable et formidable) se retrouve bientôt confronté à la fragilité de sa propre identité suite à une révélation (dont nous ne vous dévoilerons rien) qui ajoute à la confusion. Mais puisque tout semble se dérober, c’est un puzzle qu’il faut reconstruire, pièce après pièce, pour mettre à jour la preuve manquante. Voir ainsi le personnage principal au fond d’un labyrinthe de tranchées qu’il a lui-même fait creuser offre l’expression saisissante et mentale d’une raison en ébullition. Ce film jamais théorique reste efficace de bout en bout. Une très belle réussite.
Thomas Baurez, Première