Les deux scènes

Les deux scènes
Cinéma / Jerzy Skolimowski / TRAVAIL AU NOIR (MOONLIGHTING)
  • Mercredi 1 Avril à 20h15
  • Samedi 4 Avril à 14h30
  • Lundi 6 Avril à 18h15
  • Au Kursaal
  • Tarif de 2,50 à 5€
samedi 4 – PRÉSENTÉ PAR JEAN-FRANÇOIS BUIRÉ, critique de cinéma

TRAVAIL AU NOIR (MOONLIGHTING)

1H34, ROYAUME-UNI, 1982

AVEC JEREMY IRONS, EUGENE LIPINSKI, JIRI STANISLAV

Prix du scénario – festival de Cannes 1982

Trois maçons polonais et leur contremaître, Nowak, vont à Londres travailler au noir. Nowak fait figure de chef car il est le seul à parler anglais. Lorsqu’il apprend le coup d’état en Pologne, il tait la nouvelle à ses compatriotes...

Si de Jerzy Skolimowski on connaît le goût pour les errances intériorisées guettées par le néant, rarement dans son oeuvre cette question aura trouvé une résonance politique et sociale aussi puissante que dans Travail au noir. En 1982, la lutte d’une partie de la classe ouvrière polonaise
contre le totalitarisme de la « république populaire » inspirait au cinéaste alors émigré en Grande-Bretagne cette parabole implacable, qui mettait dos à dos les idéologies en faisant de la valeur travail une entité monstrueuse devant laquelle les hommes s’agenouillent, quitte à se dévorer entre eux. L’idée, il faut bien le dire, surplombe aujourd’hui de la même hauteur les prises de position partisanes, tandis que sa présente incarnation cinématographique brille d’un éclat charbonneux.
Benoît Smith, Critikat