Les deux scènes

Les deux scènes
Spectacles / Gianni Schicchi
  • Mercredi 5 Avril à 19h00
  • Jeudi 6 Avril à 20h00
  • Au Théâtre Ledoux
  • Tarif III
Mercredi 5 à 19h : audiodescription par Juliette Soulat / sur réservation

Gianni Schicchi

Puccini / Emmanuel Olivier / Benoît Lambert

Production Les 2 Scènes - La Co[opéra]tive

Le riche Donati vient de mourir. Sa famille apprend qu’il a tout légué à un monastère ! L’ingénieux Gianni Schicchi, sous les traits d’un Donati agonisant, dicte un nouveau testament. Mais tout ne se déroule pas comme prévu... Gianni Schicchi est une comédie, mais une comédie féroce où l’on joue avec les cadavres et la moralité. Benoît Lambert, directeur du Centre dramatique national de Dijon s’empare de cet opéra-bouffe de Puccini. La direction musicale est confiée à Emmanuel Olivier et Mathieu Bonilla a créé un prologue à l'œuvre Memento Mori, collage macabre d’après le Requiem de Puccini.

Satire sociale et grinçante, Gianni Schicchi est une comédie noire, pleine d’enseignements sur les travers de la nature humaine. L’intrigue joue sur la complicité entre le héros – aux intentions louables – et le public. La force comique du propos est accentuée par la musique théâtrale de Puccini. Après Le Nozze di Figaro, créé la saison passée, Gianni Schicchi est le deuxième opéra initié par La Co[opéra]tive, structure de production créée par les 2 Scènes, le Théâtre impérial de Compiègne et les scènes nationales de Quimper et de Dunkerque.

En italien, surtitré

L’œuvre baigne dans l’humour noir, si cher à Breton et aux surréalistes. J’aimerais en faire une petite farce macabre d’aujourd’hui, avec un arrière-goût de scandale social. Benoît Lambert

1h30

Livret : Giovacchino Forzano / Direction musicale : Emmanuel Olivier / Création musicale du prologue : Mathieu Bonilla (Memento Mori, collage macabre d’après le Requiem de Puccini) / Mise en scène : Benoît Lambert, assisté de Violaine Brébion / Piano: Emmanuel Olivier / Interprétation : Samy Camps, ténor ; Salomé Haller, mezzo-soprano ; David Ghilardi, ténor ; Ainhoa Zuazua Rubira, soprano ; Geoffroy Buffière, basse ; Ronan Nédélec, basse ; Virgile Frannais, baryton ; Aurélia Legay, soprano ; Pierre-Yves Pruvot, baryton ; Anaïs Constans, soprano ; Olivier Naveau, basse

Scénographie et lumière : Antoine Franchet / Costumes : Violaine L. Chartier • Production : La co[opéra]tive : Les 2 Scènes - Scène nationale de Besançon ; Le Théâtre impérial de Compiègne ; Le Bateau Feu, Scène nationale de Dunkerque ; Le Théâtre de Cornouaille, Scène nationale de Quimper / Coproduction : Le Centre des bords de Marne – Le Perreux ; L’Entracte, scène conventionnée de Sablé-sur-Sarthe ; Le Théâtre Dijon-Bourgogne, Centre dramatique national.