Les deux scènes

Les deux scènes
Spectacles / Orphée et Eurydice
  • Mardi 17 Janvier à 20h00
  • Jeudi 19 Janvier à 20h00
  • Au Théâtre Ledoux
  • Tarif III

Orphée et Eurydice

Gluck / Jean-François Verdier / Maëlle Poésy / Orchestre Victor Hugo

Le mythe d’Orphée a inspiré les tout premiers opéras, dont L’Orfeo, de Monteverdi, créé en 1607. Pouvait-il y avoir une histoire plus emblématique du pouvoir de la musique et du chant que celle d’un homme qui, par sa voix, s’ouvre les portes de l’enfer ? En mettant la musique au service du drame, Gluck a tout simplement révolutionné l’opéra. La mise en scène de la talentueuse Maëlle Poésy soulignera la construction théâtrale de la partition, qui alterne solistes et chœurs majestueux.

Gluck sublime cette histoire, en se dégageant de toutes digressions baroques. Son œuvre éblouit par sa partition théâtrale et ses chœurs imposants. À propos de son approche, il écrivit : « je me suis efforcé de limiter la musique à sa véritable fonction, qui est de servir la poésie avec expression. » Toute vouée à la tragédie, la partition sera interprétée par l’Orchestre Victor Hugo Franche-Comté, sous la baguette de Jean-François Verdier.

En français, surtitré

Maëlle Poésy : retenez bien son nom, car cette jeune femme d’à peine 30 ans n’a pas fini de faire parler d’elle. Ma Culture

Icône PDF Programme de salle

1h30 sans entracte

Livret : Pierre-Louis Moline / Musique : Christoph Willibald Gluck / Orchestre Victor Hugo / Chœur de l'Opéra de Dijon / Direction musicale : Jean-François Verdier / Mise en scène : Maëlle Poésy / Scénographie : Damien Caille-Perret / Chorégraphie : Mikel Aristegui / Costumes : Camille Vallat / Lumières : Joël Hourbeigt / Interprétation : Anders J. Dahlin, Élodie Fonnard, Sara Gouzy

• Production : Opéra de Dijon / Soutien : Cercle d’entreprises de l’Opéra de Dijon.